Soirée-débat « Des insectes et des plantes »

Du 12 au 17 novembre aura lieu la semaine Regards Croisés, sur le thème « Des Insectes et des Plantes« , organisée par l’association ARBRE.

Le samedi 17 novembre, à 20h, une soirée-débat est organisée pour clore cette semaine, dans la salle du Foyer de Beaulieu. Stéphane Jaulin de l’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE Hérault) nous parlera de la diversité, du rôle et de la fragilité des insectes, puis Bertrand Schatz, du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS Montpellier), nous présentera l’histoire de l’abeille et des hommes en Cévennes. Enfin, Lucas Etienne, étudiant en Master à l’université de Montpellier, nous fera découvrir des plantes trompeuses de la garrigue et leurs pollinisateurs et Jean-Pierre Almes, apiculteur de Saint-Drézéry nous fera part de son témoignage.

Liste Rouge des Odonates d’Occitanie

Ce travail d’évaluation des Odonates d’Occitanie a été réalisé à partir de près de 150 000 données, dont 86% concernent la période 2007-2017. Elles sont issues des bases de données des structures coordinatrices du projet (CEN Midi-Pyrénées, CEN Languedoc-Roussillon et OPIE) mais également des différents partenaires départementaux impliqués sur les déclinaisons régionales des Plans Régionaux d’Actions en faveur des Odonates ainsi que sur le projet d’atlas des libellules de Languedoc-Roussillon.

Coenagrion caerulescens – © B.Louboutin, Opie

79 espèces et 11 sous-espèces d’Odonates sont citées d’Occitanie. Deux espèces dont la présence est douteuse dans la région n’ont pas été soumises à la méthodologie UICN et quatre autres n’ont pas été évaluées et ont été placées dans la catégorie «Non-applicable».

In fine, 73 espèces ont été évaluées selon les critères méthodologiques Liste Rouge de l’UICN. Parmi elles, 17 espèces (soit 23%) sont considérées comme menacées d’extinction (catégories CR, EN et VU) en Occitanie auxquelles s’ajoutent 11 espèces classées en catégorie Quasi-menacée (NT). Ce sont donc 28 espèces (soit 38%) d’Odonates d’Occitanie qui sont considérées comme menacées ou quasi-menacées.

Nombre d’espèces menacées classées CR, EN, VU et NT par mailles 5×5 km en Occitanie – Données issues des bases des différents partenaires du projet sur la période 2007-2017.

 

Les zones regroupant les plus forts enjeux quant aux espèces menacées présentes sont l’Aubrac et l’ensemble Capcir/Cerdagne/Donezan.

Liste des espèces citées d’Occitanie soumises à l’évaluation

Liste des espèces citées d’Occitanie non soumises à l’évaluation

Liste des sous-espèces citées d’Occitanie

Consulter le rapport en PDF

Fête de la Nature 2018 – Sortie « A la découverte des insectes invisibles à Vendres »

 

A la découverte des insectes invisibles à Vendres

  • Date : samedi 26 mai 2018, de 15h à 16h30
  • Lieu : Vendres – 34
  • Public : tous public, familles

Entre le Massif de la Clape, les collines d’Ensérune et la Méditerranée, la Basse Plaine de l’Aude regroupe un chapelet d’étang aussi divers que variés. Cette transition de la mer aux massifs calcaires par le biais d’étangs, de marais et d’un fleuve confère une grande diversité de milieux naturels à ce site remarquable.

Au sein de cet environnement d’une grande richesse écologique, l’Opie vous invite, au cours d’une balade près de l’étang de Vendres et des vestiges romains, à venir découvrir le monde invisible des petites bêtes.

Cette sortie nature est organisée par l’Opie et Patrimoine et Nature dans le cadre de la Fête de la Transhumance 2018.

  • Coordonnées : Stéphane Jaulin (entomologiste à l’Opie) – 06 33 39 73 79
  • Comment s’y rendre : RDV à 14h50 à la place des Lavoirs.
  • Équipement à prévoir : chaussures de marche, lunettes de soleil, chapeau

REPORTÉ à l’automne 2018 – Journée technique « Conception et gestion écologique des espaces de nature » (Rodez)

 

 

REPORTÉ à l’automne 2018 !

Les communes et intercommunalités sont des acteurs de premier plan en matière de prise en compte de la biodiversité, aux côtés de la région, des départements, de l’Etat et de ses agences. Elles contribuent à la connaissance et à la planification, gèrent de nombreux espaces verts ou naturels, et animent leur territoire avec la population et leurs parties prenantes publiques et privées.

Cette journée technique est organisée par la ville de Rodez et les organisateurs de l’opération nationale Capitale française de la Biodiversité 2018. Elle a pour ambition de brosser à grands traits un panorama d’actions mises en œuvre par les collectivités avec leurs partenaires en matière de conception et de gestion écologique des espaces de nature, de donner des clés de compréhension, de faire connaître des outils utiles et d’ouvrir le dialogue entre acteurs. Elle est ouverte gratuitement aux agents et élus des collectivités territoriales et à l’ensemble de leurs partenaires publics et privés.

→ Présentation du déroulement de la journée : http://www.capitale-biodiversite.fr/ateliers/rodez-12-3-mai-2018-conception-et-gestion-ecologique-des-espaces-de-nature.

Jeudi 3 mai 2018 de 9h à 17h30
Salle des fêtes, 1 Boulevard du 122 Régiment d’Infanterie, 12000 Rodez

Journée gratuite mais inscription obligatoire via ce formulaire en ligne.

Table ronde « Une fleur, des pollinisateurs »

 

Aujourd’hui, près d’un tiers de notre alimentation repose sur des plantes pollinisées par les insectes. Les pollinisateurs sont donc la source d’un véritable service écologique. Ce service est d’autant mieux rendu que la diversité des pollinisateurs est importante. Mais ce service est aujourd’hui menacé. Si le symbole de cette menace est le déclin de l’abeille domestique, qu’en est-il des espèces sauvages les plus communes qui assurent une grande part du service ?

Dans le cadre de son cycle de conférences à destination du grand public, la Maison Départementale de l’Environnement et l’Office pour les insectes et leur environnement vous propose de rencontrer cinq entomologistes passionnés pour échanger sur l’importance et la diversité des insectes dans la pollinisation. 

SINP

Le Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP) a pour objet :

  • de structurer les connaissances sur la biodiversitéSINP
    (faune, flore, fonge), les paysages, les habitats naturels ou semi-naturels et les données traduisant la règlementation ou des objectifs de gestion des espaces naturels,
  • de mettre à disposition ses connaissances selon des modalités différenciées entre le niveau local, régional, national et selon les publics concernés,
  • de faciliter la mobilisation des connaissances sur la biodiversité pour élaborer ou suivre les politiques publiques, évaluer les impacts des plans, programmes, projets des différents aménageurs,
  • de permettre le rapportage correspondant aux engagements européens et internationaux.

Pôle Insectes & Arachnides du SINP Languedoc-Roussillon